Lac Turkana

Envie de découvrir l’un des paysages les plus captivants du Kenya ? Cap sur le lac Turkana !

Avec sa teinte émeraude si particulière, on le surnomme également « la mer de jade ». Le lac Turkana est le plus grand lac désertique et aussi le plus grand lac alcalin au monde. Niché en grande partie aux confins nord du Kenya, cet immense lac naturel se révèle être un réservoir faunique tout à fait exceptionnel.

Ce lac turquoise dévoile également des panoramas uniques dignes d’une carte postale. Il a été salué par l’Unesco grâce à ses splendides parcs nationaux. Ce lac piquera surtout votre curiosité pour son rôle dans l’histoire de l’humanité.

Le lac Turkana, si on le décrit…

Le lac Turkana s’étend sur une surface de 6 405 km2, avec quelques 250 km de long et 50 km de large. L’extrémité septentrionale du lac appartient à l’Éthiopie. Le fleuve éthiopien Omo se déverse d’ailleurs dans le lac. Deux autres rivières constituent également la source du lac à savoir la Turkwel, et la Kerio. Vue de loin, on aperçoit une étendue d’eau bleu-vert dont la couleur proviendrait de celle des algues.

Histoire du lac Turkana

Les noms du lac Turkana

En 1888, l’explorateur hongrois Samuel Teleki et son second en chef Ludwig von Höhnel ont découvert le lac durant leur expédition dans la partie nord du Kenya. Ils le nommèrent lac Rudolf, en l’honneur de l’archiduc du royaume d’Autriche-Hongrie « Rodolphe d’Autriche ». Le nom du lac Turkana a été adopté en 1975.

Le clan Turkana nomma le lac sous le nom d’« anam Ka'alakol », signifiant « la mer qui regorge de poissons ».

La mer de jade est en revanche un surnom inspiré de sa couleur émeraude.

Le bassin du lac Turkana : la terre de nos ancêtres

C’est sur les rives du lac Turkana que les premiers humains auraient vécu il y a 3 millions d’années. À cette époque, la zone était entièrement recouverte de forêt.

Le professeur finlandais, Mikael Fortelius, pense que le genre Homo occupait cette région, avant de s’éparpiller dans tous les coins de la planète. Des fossiles d’hominidés ont été découverts autour du lac notamment celui du « garçon de Turkana », le squelette le plus vieux et le plus complet d’humain jamais découvert jusqu’à ce jour.

Sur le lac ont également été trouvés les plus vieux outils de pierre au monde, qui auraient servi à massacrer plus d’une vingtaine de chasseurs-cueilleurs.

Le lac Turkana : ses particularités

Le lac Turkana attire les amoureux de la nature et de l’histoire. Avec ses paysages variés, cet immense lac de désert est l’un des endroits les plus impressionnants au monde. Voici donc quelques-unes de ses particularités qui pourront vous séduire :

Une faune sauvage fort impressionnante

Le paradis dans le désert ! Appartenant à la Vallée du Grand Rift, le lac Turkana regorge d’un grand nombre d’espèces animales, que ce soit dans le lac proprement dit ou dans les prairies environnantes. Le lac n’abrite toutefois que peu d’espèces de poissons, mais il héberge d’autres animaux comme le fameux crocodile du Nil, des tortues d’eau…

Les parcs sont survolés par une profusion d’oiseaux dont quelques centaines sont originaires du pays. Vous y trouverez tout près du lac des bécasseaux des bois, des écumeurs africains, des flamants roses… Sur le bassin se baladent des mammifères et des prédateurs africains entre autres les zèbres, les gazelles, les girafes, les guépards…

Le plus grand parc éolien d’Afrique

Terminé en 2017, un parc éolien a été installé sur la rive est du lac Turkana, dans le bassin aux paysages lunaires de la région. Il s’agit du plus grand parc éolien d’Afrique.

Lac Turkana, un nid de volcans

La zone du lac affiche plusieurs formations volcaniques. Le paysage de l’extrême-sud est même embelli par le fameux cône volcanique appelé Nabuyatom. La dernière activité du volcan datait des années 1970.

Que faire au lac Turkana ?

Visiter les parcs nationaux

Le lac Turkana dénombre trois réserves nationales qui figurent actuellement sur la liste du patrimoine en danger de l’Unesco.

Partir sur les traces de nos origines au Parc national de Sibiloi

Niché sur la rive est du lac, le Parc national de Sibiloi tient sa réputation de ses fossiles âgés de quelques millions d’années. Ne manquez pas également d’admirer son environnement semi-désertique, sa faune et flore sauvages, sa forêt pétrifiée, ses piliers de Jarigole, et bien d’autres encore…

Le parc national de Central Island

Appelé également l’île aux crocodiles, Central Island est une île volcanique bien placée au cœur du lac. Un incontournable du lac Turkana, ce parc géré par Kenya Wildlife Service est nanti de quelques cônes et de cratères ainsi que trois petits lacs. Ce coin au beau milieu de la mer de jade vous promet d’agréables balades.

Pour le rejoindre, rendez-vous à Alia Bay, le point de départ des bateaux qui partent à destination du Central Island.

Le parc national de South Island

Aperçu dans la partie sud du lac, le Parc national de South Island regorge d’oiseaux comme le héron goliath, les cerfs-volants à queue d’hirondelle… Il concentre le plus grand nombre de crocodiles du Nil au monde. Selon les habitants du lac, l’île du sud aurait inspiré plusieurs récits de fantômes.

Assister au festival du lac Turkana

Il s’agit d’un festival culturel qui se tient généralement chaque année au mois de mai dans une des villes de la région. La fête met à l’honneur différentes tribus des villages lacustres de la mer de jade. Les quelques jours de festivité vous permettront d’en apprendre davantage sur les Samburu, les Turkana et les Gabbra. Vous allez être séduit en les regardant chanter, danser avec leur costume traditionnel. Ce festival vous permettra également de goûter à leur nourriture.

Comment y aller ?

Le lac Turkana se situe à environ 550 km de la capitale Nairobi. Pour rejoindre le lac Turkana, vous avez trois options :

  • Voyager en avion : une piste d’avion se trouve dans le comté de Lodwar. Le trajet en avion est plus sécurisé, plus rapide et moins éreintant.
  • Sillonner le désert en voiture privée : les 4X4 sont les plus adéquats
  • Partir en bus : assez abordable mais très fatigant et moins confortable, le bus vous emmène à Lodwar.
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Carlo de "Galago Expeditions". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+33 0984579518