Sanctuaire de Crescent island

Dans la Vallée du Grand Rift, près du lac Naivasha, le sanctuaire de Crescent Island est une destination de safari convoitée au Kenya. Guide pratique du sanctuaire.

Crescent Island Game Sanctuary, un jardin secret de Naivasha

Les joies du safari sont l’une des raisons qui expliquent pourquoi la Vallée du Rift au Kenya subjugue tellement de voyageurs.

Cette petite île paisible est lovée sur la rive est du lac Naivasha. Dans un décor montagneux spectaculaire, entrecoupé de vases, d’étangs et de forêts d’acacias, le sanctuaire est fréquenté par une avifaune riche et variée à laquelle se joignent les zèbres, les impalas, les gnous noirs et les girafes. L’excursion sera une occasion de partager des moments magiques avec les animaux. Quel que soit le motif qui vous amène, une journée en famille, une folle passion pour la faune ou un besoin de s’évader de la vie urbaine, le Crescent Island Game Sanctuary est un excellent choix.

Histoire de la réserve

Le Crescent Island est apparu en 1988, lorsque les eaux du lac Naivasha ont considérablement décru, en conséquence de quoi le territoire insulaire a pu être rattaché au continent. Le Gouvernement kenyan lui a attribué le statut de sanctuaire animalier. L’île abrite une diversité d’écosystèmes, allant des lacs et des marécages jonchés de papyrus aux plaines herbacées, en passant par les forêts d’altitude qui poussent sur les cendres volcaniques. Le relief est agrémenté de formations géologiques surprenantes.

Le lac Naivasha est déclaré site Ramsar, au regard de sa richesse biologique unique qui assure la nourriture, la nidification et la reproduction des oiseaux. L’inventaire fait état de plus de 450 espèces aviaires, qui se nourrissent des invertébrés et des phytoplanctons présents dans le lac. Parmi les espèces les plus communes, on retrouve les pélicans, les cormorans et les aigles-pêcheurs. Beaucoup de réalisateurs de documentaires animaliers ont choisi l’île comme lieu de tournage. La raison en est simple : le Crescent Island détient une densité d’animaux par hectare plus élevée que n’en possèdent les autres parcs naturels du pays. Les troupeaux de gnous, de girafes et de gazelles se laissent facilement prendre en photo.

Tantôt une île, tantôt une presqu’île

L’activité des animaux est soumise au rythme des marées. Lorsque le niveau de l’eau monte, le sanctuaire forme une île, et les troupeaux restent confinés sur place. Dès que l’eau se met à baisser, ils peuvent se déplacer sans contrainte. La tribu Massai a élu domicile sur le lac depuis toujours. À la vue des vagues capricieuses, elle appela le lac « Naiposha », un mot massai que l’on peut traduire par « eaux agitées ».

Expérimentez une multitude d’activités

Le sanctuaire a prévu un large éventail de loisirs : la marche à pied, le cyclisme, la randonnée en montagne et le safari photographique. Des séances de yoga sont disponibles pour les amateurs. Si vous aimez le sport, suivez les sentiers de crête qui mènent droit à la montagne. En parvenant au sommet, vous jouirez d’une vue superbe sur le lac Longonot, le promontoire de Mau à Eburu, avec les Aberdares se perdant dans la ligne d’horizon.

À votre demande, un guide kenyan pourra vous accompagner à chacune de vos sorties. Connaissant parfaitement la région, il sera en mesure de vous indiquer le moment et l’endroit opportuns pour observer telle ou telle espèce.

Un sanctuaire pour les oiseaux

Inutile de le contester : l’ornithologie est la principale attraction du site. La saison estivale permet de filmer et de capturer en photo une diversité d’oiseaux provenant d’ici et d’ailleurs. Les amateurs seront ravis de reconnaître le pygargue vocifère, le héron, le balbuzard pêcheur, le râle à bec jaune ou encore le jacana, habile à marcher sur les nénuphars. Ils pourront passer des heures à contempler la danse des cormorans, des ibis et des flamants roses. Des virées en bateau sont organisées pour approcher les oiseaux aquatiques. Sur les berges, on peut guetter des oiseaux de petite taille au plumage brillant.

Des mammifères terrestres et marins

La zone riveraine soutient une population importante d’herbivores ongulés, dont les zèbres, les impalas, les élands, les girafes et les gazelles de Thompson. Ce n’est pas tout. Vous observerez bien d’autres mammifères. Les hippopotames pataugent dans le lac durant la matinée. Les gnous et les cobes à croissant broutent dans les plaines. Des singes vervets à longue queue bougent dans les feuillages.

La faune est composée en grande partie d’herbivores inoffensifs. Le chacal est le seul prédateur qui hante ces forêts. Occasionnellement, on peut rencontrer un beau python typique du Kenya. Le roi de la jungle et les autres félins sont absents, ce qui permet aux visiteurs de s’approcher sans crainte des animaux.

Informations pratiques

Horaires et frais d’entrée

Le site est ouvert tous les jours de 9 h à 17 h. Les frais d’entrée pour les étrangers sont de 20 $ par adulte, 12 $ par enfant et 15 $ par étudiant.

Quand y aller ?

Pour séjourner sur l’île, veuillez choisir vos dates en été. D’octobre à mars, des milliers d’échassiers d’Europe et de Sibérie viennent hiverner sur l’île.

Comment s’y rendre ?

Le Crescent Island est accessible exclusivement par la mer. Pensez à venir en groupe. Le bateau facture toujours toutes les places peu importe s’il est plein ou non.

Il est important de savoir que le sanctuaire faunique ne propose pas de service navette. Beaucoup de bateliers prétendent travailler pour le compte de Crescent Island et font payer aux visiteurs un forfait tout compris. Ne soyez pas dupe. Vous ne leur devez que les frais de location de bateau ; le droit de visite sera réglé seulement à votre arrivée.

Dans les environs

Le safari au Crescent Island Game Sanctuary vous a plu ? Non loin de là, d’autres curiosités naturelles sont à découvrir dans la Vallée du Rift :

- Le parc national de Hell’s Gate ;

- Le lac Nakuru, avec sa myriade de pélicans et de flamants roses ;

- Le lac Turkana  ;

- Le Koobi Fora Museum, un site archéologique de renommée mondiale.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Carlo de "Galago Expeditions". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+33 0984579518